My fournisseur d'accès is rich...

Publié le par Coco la Bulle

Chers amis, hier j’ai franchement cru péter les plombs devant l’incurie de mon nouveau fournisseur d’accès internet.  L’ancien déjà ne valait pas tripette question service client, mais celui par lequel je l’ai remplacé a aussi une belle tête de vainqueur, si vous voyez ce que je veux dire.

 

Petit retour en arrière. Samedi, 19h11, la liaison internet se coupe brusquement. Désarroi de ma Grande Choupette, qui, de retour au foyer familial pour le WE, était en train de faire le plein de Facebook et de se mater pour la 30ème fois la bande-annonce de Harry Potter. Elle déboule dans le salon, hagarde, en lançant ‘’y’a plus de réseau’’ avant de revenir devant l’ordi et de tenter tout un tas de manipulations infructueuses. Déconnexion de la box, reconnexion, extinction de l’ordi, rallumage. Rien n’y fait.  Ambiance à la maison, mes trois ados ne comprenant pas que de telles choses puissent se produire. ‘’C’est pas possible, c’est abuser’’. D’avance épuisée par les démarches téléphoniques que je vais devoir me coltiner pour solutionner le problème, je botte lâchement en touche, me recroqueville derrière mon ELLE dans le canapé et dis que je suis occupée, que je verrai ça demain lundi.

Lundi 10h, prenant mon courage à deux mains, je compose le numéro de l’assistance. Après un interminable message d’accueil et un jeu de piste (taper 1, taper 2, taper 1) je suis invitée à patienter pour une durée qui ‘’ne devrait pas excéder 2 mn’’. Je mets le haut-parleur pour pouvoir vaquer à mes occupations, une mélodie braillarde me laboure les tympans et ça dure dix bonnes minutes, puis, gros blanc au téléphone, j’ai peur d’avoir été coupée quand une première opératrice prend enfin mon appel.  J’explique mon souci, elle me demande si je suis en WIFI ou en filaire, je lui indique que je suis en filaire mais que ça ne marche pas non plus sur les autres ordis WIFI de l’appartement.

Là, c’est i-Robot.
Elle veut que je les allume tous pour vérifier.  Je lui dis que j’ai déjà vérifié et j’en allume un pour lui faire plaisir. Et ça ne marche pas. Elle veut que j’allume les autres. Je ne veux pas. Elle me fait faire quelques opérations et me dit :
- Le signal est fort et clair de notre côté Madame Coco, ça devrait marcher.
- Et bien non, ça ne marche pas.
Elle m’invite alors à éteindre mon ordinateur et promet de faire une réinitialisation de son côté. Je dois juste patienter 30 mn et rallumer.
- Au revoir Madame Coco, merci de votre appel, en espérant vous avoir apporté la réponse que vous attendiez et en vous souhaitant une bonne fin de journée. Restez en ligne afin de répondre à notre questionnaire de satisfaction client…

Lundi 11h, je rallume pleine d’espoir. Aucun effet, statu quo. Je rappelle, même topo, je tombe au bout de 10 mn d’attente un autre opérateur qui me fait faire la même chose et me dit que ça devrait marcher. Oui mais non. On recommence. Lui aussi veut que j’allume tous les autres ordis, et comme je ne veux pas il s’énerve un peu.  Puis il me dit que réinitialiser ma box en enfonçant un petit objet pointu (sic) dans le petit trou prévu à cet effet derrière l’appareil.
- Il n’y a pas de trou, lui dis-je.
- ça y est, vous avez appuyé Madame Coco ?
- mais non, je ne trouve pas le trou !!! Par contre, il y a un bouton ‘’reset’’ sur l’avant de la box !
- ça y est, vous avez appuyé Madame Coco ?
Argghhh. 
Et tout à coup… ça coupe ! Damnation.

 

Comme je vous aime bien, je vais vous faire la suite en résumé.

Au total, entre 10h et 18h, je suis passée par :

- 7 appels à l’assistance

- 7 fois la musique d’attente volume 10, avec 10 minutes d’attente effective contre 2 annoncées

- 7 x environ 20 fois la mention ''Madame Coco'', des fois que je ne saurais pas comment je m'appelle.

- 6 fois la procédure A (ne me demandez pas de détail svp)

- 1 A/R dans une agence pour changer ma box soit disant défectueuse

- 7 fois la formule ‘’Au revoir Madame Coco, merci de votre appel, en espérant vous avoir apporté la réponse que vous attendiez et en vous souhaitant une bonne fin de journée. Restez en ligne afin de répondre à notre questionnaire de satisfaction client…’’
Arghhhh, et bien non, patate, ça ne m’a pas apporté satisfaction !!! (je ne l’ai pas dit… car j’ai tout bonnement de la compassion pour les gens à l’autre bout du fil, ce n’est pas de leur faute après tout).

 

19h. Je tombe sur une énième opératrice qui veut me faire reprendre la procédure depuis le début, comme à 10h le matin. Là je craque et lui demande si elle plaisante : elle a l’historique de mon dossier sous les yeux oui ou non ?
- Madame Coco, tout fonctionne chez nous, le problème vient de chez vous, je ne peux rien faire
-Mais votre collègue m’a tout à l’heure parlé d’une intervention sur la ligne ?
- Madame Coco, tout fonctionne chez nous, le problème vient de chez vous, je ne peux rien faire
Elle ne m’écoute pas, je dois couvrir sa voix pour me faire entendre, je beugle presque.
- Ce que vous me dites n’est pas dans ma procédure. Madame Coco Tout fonctionne chez nous, le problème vient de chez vous, je ne peux rien faire
Je convulse de rage.
- Par contre Madame Coco, nous pouvons vous envoyer un technicien. Ce sera 100€…et pas avant trois jours.
 Je me sens totalement piégée. Ah les enflures, que faire ? Sans internet je ne peux pas bosser, et j’ai déjà perdu une journée…  RV est donc pris.
-Au revoir Madame Coco, merci de votre appel, en espérant vous avoir apporté la réponse que vous attendiez et en vous souhaitant une bonne fin de journée. Restez en ligne afin de répondre à notre questionnaire de…. STOP !!!!!!!!! Jetons un voile pudique sur les jurons ici proférés, une fois le combiné reposé bien entendu.


19H30. Roméo arrive et s’étrangle quand je lui conte mes aventures, surtout le coup du technicien à 100€. Il attrape le téléphone et rappelle. Je lui dis que ça ne sert à rien mais il persiste… Après avoir épuisé un premier opérateur en lui objectant des réponses techniques que je ne comprends pas (et que l’opérateur ne comprend pas non plus), on lui passe un chef, à qui il oppose aussi des arguments circonstanciés. On ne la lui fait pas, à mon chéri. Na. Enfin, pour finir, (et là je rigole), le type lui dit aussi d’éteindre et de patienter 30 mn pendant qu’il fait une manipulation technique. Hihihi. Non mais. Là je n’y crois pas du tout. Et nous allons boire un petit verre de Bordeaux tous les deux pour oublier.

 

21h. Alors que je regarde une daube à la télé pour me calmer les nerfs, Roméo m’annonce triomphalement que la connexion est rétablie. En moi le soulagement se mêle à la révolte. Car je me dis que tout le monde n’a pas la chance d’avoir un chéri qui parle le sabir internet et peut converser d’égal à égal avec le télé-technicien. Et que les interventions à 100€ qui ne servent à rien doivent remplir les caisses de la société, tout comme le centre d’appels délocalisé à Pétaouchnok, où les salaires sont misérables, les conditions de travail précaires et les gens corvéables à merci. Et je ne me demande plus comment cet opérateur bien connu fait pour avoir des forfaits aussi intéressants…  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jo 21/12/2010 18:50



Moi la box où j'habite c'est de la daube, elle chauffe, faut la débrancher et tout, mdr


Je pref Mr. " libre " sans désigner de box biensur :D



Coco la Bulle 21/12/2010 18:54



Lol, je crois en effet que la box de l'inénarrable Rodolphe, roi du kung fu et du French kiss, est ce qui se fait de mieux... hélas quand on a choisi un autre fournisseur !!!



JulienLootens.com 13/12/2010 21:40



:) que dire de plus ?


...les joies du bloggisme !


www.julienlootens.com



Luciole 11/12/2010 13:15



"Ce que vous me dites n’est pas dans ma procédure. Madame Coco Tout fonctionne chez nous, le
problème vient de chez vous, je ne peux rien faire"


Ah tiens, j'ai eu la même chose ou presque l'autre jour sur le t'chat
en ligne de mon fournisseur... le mec de l'assistance ne savait pas répondre à mes questions. Et il faudrait leur conseiller des musiques d'attente plus sympa. L'autre jour je fredonnais une
mélodie. Toute l'après-midi. Je ne savais même pas ce que je chantais et j'ai d'un coup réalisé, après plusieurs heures, que c'était la musique d'attente de la sécu !!!


Bon samedi Madame Coco :)



Coco la Bulle 11/12/2010 14:18



Ah les musiques d'attente !!! Même si elles sont bien choisies, le problème, c'est qu'au bout de 6 x 10 mn, on n'en peut plus... Bon WE charmante Luciole.



Pierre Fauroux 07/12/2010 10:02



Je ferai simple, j'ai bien aimé lire (et j'ai pas encore tout lu) vos textes et suis devenu instantanément accro. Merci pour ces bons moments. Pierre.



Coco la Bulle 07/12/2010 10:05



Merci Pierre, ça me touche beaucoup d'autant que je perds un peu confiance ces temps-ci... alors des messages comme le vôtre font du bien ! A bientôt



la trollette (aka Rachel Oo) 30/11/2010 11:32



Faut pas croire qu'Internet c'est trop compliqué pour comprendre et que ouhlala faut une intervention d'un technicien! 
Jamais dire oui du premier coup. Dire -puisque de toute façon on nous prend pour une pauvre ménagère- qu'on va attendre que Monsieur rentre du travail, c'est lui qui décide, bonne journée, au
revoir et raccrocher.


Se connecter à wifi gratoche (y en a toujours un qui traîne dans un immeuble, au Mc Do, dans un salon de thé...), demander à son gentil voisin/un pote qui habite ou travaille pas loin s'il peut
nous prêter sa connexion une petite heure, c'est pour le travail, merci et envoyer ses documents ou au moins des mails d'avertissement et d'explication du retard (invoquer une panne de
réseau local du FAI, ça empêche de passer pour une buse en technique!) et tant qu'on n'a pas accès au réseau, en profiter pour s'attaquer à cette montagne de papier à archiver qui attend depuis
fiouuuuu! Oh pis tiens, je devais aller à la Poste de toute façon... 


Et tant qu'à faire qu'on est chez un pote et qu'on abuse de sa connexion, on va fouillasser sur les forums, il y a toujours quelquepart un mec qu'a déjà vécu çà et qui sait comment se dépanner
tout seul. Au passage, apprendre quelques mots techniques, ça peut toujours servir à remballer une morue téléphonique... 

Au pire du pire, si vraiment y a un vrai blème, ce sera pertinent de le faire venir, ce fichu technicien à 100€. Ok, on n'aura pas de ligne pendant X jours mais on aura réussi à bosser un
peu et à rester bien plus calme qu'à répondre toutes les heures au même questionnaire absurde, Mme Coco, vous avez bien tout éteint Mme Coco? 


Et pis du coup, on a revu un pote ou fait connaissance avec le voisin, nos clients comprennent que panne technique ou pas, vous savez vous débrouiller pour au moins les tenir au courant (c'est ça
qui énerve, pas savoir ce qui se passe, pas forcément ne pas recevoir son document à la date dite, surtout quand on n'est pas coutumier du fait).
On se sent moins à la merci de margoulins institutionnels, on a coupé court au sentiment très désagréable qu'on est pris pour une cruche et on redécouvrira avec ravissement les vertus de dire
"NON, merci, je préfère attendre un peu et réfléchir" à un vendeur téléphonique. 
C'est bon pour l'estime de soi et la zénitude, les deux ingrédients indispensables à la préservation de ce teint de rose qui fait notre succès depuis l'adolescence! (et tout ça d'anti-rides à
utiliser de moins!)


Françoise > il n'y a d'esclave que s'il se reconnait un maître. La technique est un outil, et ne devient notre maître que si on le veut bien.
L'univers d'une personne ne s'écroulera pas s'il est privé de connexion personnelle pendant quelques jours. Si c'est le cas, ce n'est pas la connexion qu'il faut interroger mais la place qu'on
lui accorde dans sa vie.
Ces petits moments de stress aussi, deviennent ce qu'on en fait.
On peut subir et se lamenter sur notre aliénation aux machines. 
Ou on peut décider que c'est le meilleur moment pour faire un peu de ménage dans nos priorités. 


Bon, ben maintenant j'arrête de faire ma donneuse de leçon et je retourne ranger mon bureau! A quand une panne de connexion que j'ai un bon prétexte pour attaquer l'archivage?
;oD 



Coco la Bulle 30/11/2010 11:38



J'adore les petits conseils de Rachel... merci ma belle !