L’attaque de la liste de fournitures

Publié le par Coco la Bulle

Avez-vous déjà combattu une liste de fournitures ?  En ces temps de rentrée scolaire, le moment est propice à l’examen de cette problématique ardue, qui demande patience, discernement, facultés de déduction, d’analyse voire de divination… et approvisionnement conséquent du compte en banque.

 

1er septembre. Coco se rend compte, via une amie plus perspicace qu’elle, que la liste de fournitures des 4èmes est disponible sur le site internet de l’établissement où est scolarisée Mistinguette. D’habitude, le collège l’envoie avec le reste des papiers, en juillet, par courrier. Là non. Il fallait deviner, héhéhé… Le cirque commence ! Et le temps presse désormais.

 

Etape 1 – Demander à Mistinguette de pointer sur la liste ce qu’elle a déjà, et qu’il est donc inutile de racheter. En vérifiant bien. Car les fournitures peuvent réserver des surprises : certaines se cachent (les trois boites de cartouches retrouvées au fond du tiroir du bureau), quand d’autres sont soit disant inutilisables (le classeur vert moche, qui en fait d’être inutilisable se révèle juste…moche).

 

Etape 2 – Préparer l’expédition à la papeterie/à l’hypermarché ou ailleurs, selon votre choix. Car la liste telle qu’elle est fournie par l’établissement est en général très peu adaptée à une équipée efficace dans les rayons d’un magasin. Par exemple, si vous suivez l’ordre indiqué, ce qu’ont tendance à faire nos chers ados, dont le sens pratique est au demeurant fort peu développé, vous allez revenir 7 à 8 fois devant les cahiers, 4 fois devant les classeurs, 10 fois devant les stylos, etc, au gré des matières. En résumé, la liste telle qu’elle est fournie étant peu exploitable, je conseille de la reformater, en essayant de mettre à contribution votre progéniture ébahie par votre glorieuse ingéniosité. Genre : une colonne ''type de fourniture'' (cahier 24x32 cm par exemple), et une colonne ''nombre et couleur'' (un bleu sans spirale 90 pages min grands carreaux pour l'anglais).

 

 Image-9.png

 

Etape 3 – L’expédition proprement dite.
 24x32 vert, petits carreaux, minimum 90 pages. 21x29,7 sans spirales, rouge, carreaux Seyes (vous savez, les grands carreaux… comme s’ils ne pouvaient pas écrire grands carreaux, ce serait trop simple). 

=>Petit message aux profs en général : svp soyez basiques quand vous formulez vos demandes, nous autres pauvres parents sommes quelque peu limités en matière de vocabulaire fournituresque, ne pratiquant pas ce jargon tous les jours. Nous  attendons donc des informations faciles à comprendre…

 =>Petit message aux profs de dessin en particulier : pourquoi demandez-vous toujours autant de matériel, si onéreux et si introuvable, pour en plus parfois (vécu) ne jamais l’utiliser ? Craies bidules, feutres machin (11 euros le paquet, merci), papier truc, à chaque fois le nombre d’articles contenus dans la colonne ‘’Arts plastiques’’ me donne des boutons. Heureusement, avec les années, j’ai appris à relativiser et je sais que, si Mistinguette n’a pas le crayon 23BX le jour de la rentrée (et après), ça ne changera rien à l’affaire. Mais je m’égare !!! Revenons à nos moutons.

 

Etape 4 – Décrypter les énigmes.

-Pourquoi y a-t-il deux fois une liste de fournitures de SVT, et en plus pas la même ? Erreur de frappe, de mise en page, copié/collé raté de la personne qui a tapé le document ? Euh… renseignement pris auprès d’autres élèves, la 2ème ligne SVT est en fait une ligne ‘’Latin’’. Elémentaire, ma chère Coco, si vous aviez procédé par déduction, vous auriez trouvé. Pas évident ceci dit, surtout quand le cerveau est encore tout somnolent de ses vacances, et que votre progéniture n’a pas choisi l’option ‘’Latin’’.

-Qu’est-ce qu’un feutre à pointe métal ? (question posée à un employé de la papeterie qui a dit en rigolant que si c’était une pointe métal ben c’était plus un feutre).

-Qu’est-ce qu’un cahier HB ? (question posée à une employée plus connectée que moi, qui a tout de suite compris qu’il s’agissait d’une erreur sur la liste et m’a expliqué, de l’air que l’on prend quand on parle aux tout-petits, qu’il fallait sûrement lire ‘’crayon HB’’.  Me suis sentie très bête).

-Qu'est-ce qu'un cahier-classeur grands carreaux ? A l'heure qu'il est, nous n'avons pas trouvé la réponse, et sommes suspendues à ce que va nous apprendre la prof d'HG à ce sujet...

-Pourquoi le cahier d’activités Physique-Chimie 4ème Truc-Machin est-il en rupture de stock ? Comment l’éditeur s’est-il débrouillé pour foirer autant sa prévision de rentrée ? Sidérant, vu que c’est LE moment de l’année où il vend ses livres. On a des raisons d’être inquiet pour lui…

 Image-7.png

 

Etape 5 – Passer à la caisse, l’angoisse au ventre. En se disant ‘’je devrais en avoir pour environ 80 euros si mon estimation est exacte’’, et se rendre compte qu’on ne sait pas compter, car on se retrouve au bout du bout avec une note de 150 euros, que du bonheur. Ça chiffre vite ces choses-là. Et ce n’est pas fini, car les semaines qui suivent la rentrée réservent encore de jolies surprises…

 

Voilà, c’est dit, et on pourrait en dire beaucoup plus, je laisse le soin à mes lecteurs d’apporter leur témoignages et anecdotes, histoire de rire un peu… en attendant l’épreuve suivante, j’ai nommé la séance de ‘’couverture plastique’’ des livres, un pensum sans nom, et la réunion de rentrée des parents d’élèves, que je compte bien chroniquer dans un prochain billet parce que ça aussi, en général, ça vaut son pesant de cacahuètes.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

madame alfred 05/11/2010 17:00



J'ai bien ri en lisant tes billets sur la rentrée ! J'expérimente, depuis longtemps des 2 côtés ! et j'avoue que côté liste, mes collègues me sortent souvent par les yeux ! surtout quand je pèse
le sac de ma fille qui est épaisse comme un fil de fer. Les grands cahiers (24x32), c'est pour coller les photocopies sans les plier ni que ça déborde (ça me tue). Mais , dns ma campagne reculée,
j'ai de la chance, c'est la mairie qui fournit la quasi totalité du matos en primaire, et c'est le conseil départemental qui s'en charge en collège - et oui, il y a des endroits où les choses
sont bien pensées et avec générosité.Certes, c'est basique , mais j'apprécie de ne pas passer des heures dans les grandes surfaces ! Reste la corvée des couvertures de livres (berk). Et de
l'autre côté de la barrière, comme j'enseigne les arts pla , un passage m'a bien fait rire !! cela dit, je n'ai jamais rien demandé à mes élèves à part le basique (crayons de couleur, feutres,
(surtout le noir! que je ne fournis jamais pour cause de disparition récurrente), et le matos de la trousse ) et depuis que je suis en lycée, la pochette format raisin (alors, alors ? c'est quoi
ce format ?!!); et avec mon petit budget (les 'crédits pédagogiques' qui sont quand même censés exister dans tous les établissements publics- hein, où l'école est censée être gratuite ), j'achète
tout le matos spécifique - et même dans les collèges pourris où il n'y avait pas beaucoup de sous, je fournissais quand même papier et peinture - ah ben on faisait pas de pastels, et on faisait
les poubelles , ça rend créatif ! 


Et puis j'ai vu la liste de rentrée en maternelle de la fille d'une copine, en privé ... ben là, les bras m'en sont tombés .... 3 pages ...


Enfin, on peut causer, ça revient chaque année !! comme les rhumes et la gastro !!



Coco la Bulle 05/11/2010 17:05



Ah, pourquoi mes enfants ne t'ont pas eue comme prof de dessin... parce qu'à chaque rentrée les bras m'en tombent littéralement, il y a 10 lignes de matos improbable. Merci en tout cas de ton
témoignage, en effet, je constate que selon les coins on est plus ou moins aidé par les pouvoirs publics ! Ici, les livres sont fournis, mais pas le reste. Et jamais un prof d'arts plastiques n'a
rien fourni à aucun de mes 3 loustics, en privé ou en public (j'ai expérimenté les deux)...



françoise nalet 26/09/2010 20:33



bonjour coco, j'avais décroché depuis bien avant l'été, avant je recevais tes avis de bulle, ensuite plus rien le temps a passé, j'suis grand maman de mes ptits enfants jumeaux nés fin
août,  et retrouve avec bonheur tes billets.


celui de la rentrée, est une "perle" de réalisme que j'ai bien connu il y a maintenant disons 6 ans, et oui sont envolés du nid fac et jobs..très vraies les "double emploi" listes difficilement
décryptables, la note qui s'allonge et la mine des juniors idem, enfin lorsqu'on en est totalement "exemptés", coco, on se décline une ptite nostalgie de ces mois débordants, et pour ce retour en
arrière, coco merci..



Coco la Bulle 27/09/2010 07:44



Ravie de ton retour sur la toile et merci de ton message Françoise !



ddb 10/09/2010 14:12



Pardon, pardon,excusez-moi...
Je me permets d'intervenir en lectrice assidue du blog mais surtout en adulte avec enfant, certes elle n'a que 3 ans et demi et est donc en PS, soit Petite Section pour les non-initiés...ce que
j'étais jusqu'à jeudi dernier...



Bref, depuis juillet j'ai refusé de recopier les mêmes infos sur 3 papiers différents pour la mairie et l'école étant distante d'au moins....une porte ! Je n'ai pas encore été jeté en
prison...
Je refuse l'idée d'un goûter systématique et quotidien, quand je m'en étonne et qu'on me dit que c'est au programme, je vais sur les site de ce cher service public et reviens avec les programmes
qui ne mentionnent aucun goûter, la circulaire ministériel à ce sujet et le rapport de l'AFFSA...on peut être pas d'accord mais prendre les parents pour des cons, non.
Quant aux listes de fournitures, cela fait des années que je souhaite que les parents entrent en résistances.
A la première fourniture incongrue demandée pour ma fille ou ne préservant pas son dos (en gros 10 matière = 15 cahiers...), je dirais non !


Prenez le pouvoir, dites non.


Je sens que le billet sur la réunion des parents d'élève va me faire rire....genre la maman chiante ;)



Coco la Bulle 10/09/2010 15:43



Ah la la tu n'as pas fini si tu te rebelles !!! Le souci c'est qu'au bout d'un moment tu passes vraiment pour une emm..., et que ton enfant, quand il grandit, en souffre aussi, et je ne te dis
pas quand ils sont ados. Bref, bon courage !


Quant à la réunion de parents d'élèves, elle m'a pris hier 2h40 pour une seule classe...et pour m'entendre dire des choses qui auraient dû durer 30 mn au plus. Hélas je ne vois pas comment y
échapper... mais quel pensum chaque année, surtout avec les questions crétines de certains (et encore, ça fait au moins rigoler un peu).



Delphine Roussel 07/09/2010 15:21



Alors pour nous, trop facile: encore qu'une seule liste, et qui plus est de primaire....


mais je m'interroge toujours: qu'elle est l'utilité de transmettre la liste dès fin juin, lorsque, comme tous les ans, cette liste se révèle incomplète et que nécessairement, il faudra affronter
la horde de parents/enfants au magasin du coin sur le premier WE de la rentrée pour aller chercher LE classeur de 4 cm d'épaisseur, plastique, avec les intercalaire CARTONNES svp ??? Vu que tous
les ans, le même prof demande la même chose, à quoi il sert le suspens ?


Et que dire de ces formulaires à n'en plus finir, les mêmes tous les ans...?


J'attends aussi avec impatience la réunion de parents d'élèves....que du bonheur  ;)



Coco la Bulle 07/09/2010 15:30



Ah, Delphine, tu n'as pas fini... ça culmine au collège, là, on vit de grands moments.


Pour les docs à remplir, en effet, à quand un formulaire unique qui serve à tout ? Au lieu de recopier x fois la même chose... Hélas je pense que nous n'y sommes pas.



Gaëlle 06/09/2010 15:48



Malheureusement très très juste


Avec mes 3 enfants et mes 3 listes de fourniture, c'était costaud ! J'ai essayé comme toi de regrouper par types de produits (cahiers, trousse, etc.) mais je n'ai quand même pas réussi à éviter
de passer plusieurs fois dans les mêmes rayons !


Je suis un peu effarée de voir la précision diabolique des références et les quantités demandées comme si tout allait être utilisé (chers professeurs, permettez-nous d'en douter
légèrement....lorsque je vois les cahiers de l'an dernier) et . Est-ce si important que le cahier fasse 21x29,7 ou 24x32....Mais bon, bien sûr, on espère tous très fort que nos enfants vont
carburer à la hauteur des listes réclamées...!


PS : dans mon malheur, j'ai de la chance, car pas de couverture plastique à faire, juste des protège-cahiers à acheter (sachant que bien évidemment, il ne s'agissait pas de simples protège-cahier
transparent mais de 2 rouges, 2 vert, 1 rose, 3 violet, etc.......mamamiaaaa!!!!!!!!!!!)))



Coco la Bulle 06/09/2010 16:23



Moi aussi, 3 enfants, 3 listes... Heureusement j'ai pu m'occuper de celle de mon cadet en juillet (autre établissement, autre mode de fonctionnement, j'ai eu la liste début juillet). Quant à la
grande, ouf, elle est étudiante, n'a pas besoin de grand chose et s'en occupe, j'ai juste à lui rembourser ses frais...


Mdr pour les couleurs des protèges cahiers, je compatis !